Stage initiateur SAE (Sturture Artificielle d’Escalade)

Nos adhérents et bénévoles s’engagent pour la vie du club, merci Cathy !
Petit récit de son stage initiateur sur les WE du 7-8 mars et 14-15 mars.

Avant tout je voulais remercier mes 2 encadrants exceptionnels :

  • @ Manon Genti : encadrant stagiaire
  • @ Vincent Milhau : encadrant officiel

Merci également à l’association les 3 Mousquetons qui finance à ses bénévoles cette formation en échange de notre aide à la gestion de l’association par la suite.

Nous sommes sur les 3M, 6-7 initiateurs SAE à côté de nos 2 diplômés d’état, Charlène et Eric.

Mais qu’est-ce que le SAE ?

Ce stage est destiné à faire vivre les associations d’escalade en permettant à des bénévoles comme moi d’encadrer vos enfants en salle ou même d’être un représentant sécurité et reconnu FFME pour les cours adultes qui ne peuvent avoir lieu sans, au minimum, un bénévole possédant le SAE.

Un peu d’explication de texte : SAE signifie Structure Artificielle d’Escalade, donc en salle,  et qui est la 1ere étape avant par exemple le stage suivant d’initiateur SNE (site Naturel D’escalade) pour les sorties en extérieur.

Ce stage s’effectue en 35h avec un diplômé d’Etat.

Mais c’est aussi et surtout une aventure et un partage d’un petit groupe de passionnés d’escalade et montagne, encadrés par de passionnants passionnés, d’escalade mais aussi de canyon, de via, de biathlon, de chocolat,  de pédagogie, d’EPI, de nœuds et d’informatique !!!

1er WE à Belcaire :

Belcaire est une salle dans l’Aude, peu après Lavelanet et Belesta. Perchée sur un plateau, au milieu d’un paysage de montagne, cette salle, tenue de main de maitre par Manon Genti est tout simplement magnifique. Grand mur de difficulté principalement en devers, avec une zone de vitesse officielle et autant de longueur de bloc de niveau national.

Le WE fut froid et un début épique avec chute de neige dans la nuit. Nous avions passé les 3 premières heures de stages le vendredi soir à Pamiers pour les présentations et la mise en bain procédures et sécurité par notre encadrant préféré et son matériel informatique aléatoire 😉

Lors de ce 1er WE, dédié à la sécurité et une grande partie de pédagogie, avec la fameuse méthode 3×3, applicables dans plein de situations, jusque chez soit d’après Vincent ! 😉

Pour la mise en pratique, nous avons eu par petits groupes à préparer une séance de cours pour un public support venu le dimanche matin.

Il faut penser alors à tout. Le type de public, adapter la séance en fonction, ne rien négliger de la sécurité et surtout surtout, transmettre et prendre du plaisir. Très formateur !

Nous avons également appris à monter les cordes pour une séance d’escalade, dans l’hypothèse ou les petites ficelles (ficellous) pour installer les cordes en poulie ne seraient pas présentes. Donc petite séance apprentissage de nœuds et bien évidemment de sécurité.

Nous sommes repartis le dimanche soir avec pleins de nouvelles notions, des devoirs de nœuds à apprendre pour la semaine d’après, comme le nœud de Mickey, de chaise, de cabestan et déjà pleins de docs techniques intéressants à lire et relire.

2ième  WE à Auzat :

Ce 2eme WE, in extremis avant la mise en confinement du Corona fut riche en partages en tout genre.

Je tiens à remercier particulièrement Manon et son compagnon Jim pour m’avoir inclus dans leur Airbnb du WE et pour tous les moments partagés ensemble à papoter bébé, potager, maison, chien et nature.

Auzat est une salle exigeante, de par sa hauteur impressionnante (13m) et son niveau. Petit espace en dalle pour débuter et très vite à côté le niveau monte et le devers s’accentue. L’ouverture y est intéressante et l’absence de chauffage de la salle pousse à dépasser ses limites pour se réchauffer.

Lors de ce 2eme WE, nous avons passé du temps théorique sur la gestion des EPIs, élément important à toute association. Les EPIs étant la gestion des équipements de Protection individuelles, incluant mousquetons, cordes, baudriers et comment s’assurer et maintenir tout ce matériel en étant de sécurité au sein de l’association.

Une matinée a également été consacrée à la compréhension de la structure et l’organisation de la FFME et ligue jusqu’au CT et au passage des passeports dans l’association.

Tout ceci toujours dans le cadre de pouvoir gérer ou aider à gérer une association escalade en salle et ses licenciés.

Du côté pratique, j’avoue être rentrée courbaturée !!! Merci Vincent 😉

Le vendredi soir, nous avons eu à encadrer un créneau club libre. Cela signifie que tout âge et tout niveau pouvait venir grimper à la salle. A nous d’accueillir, aider les débutants, conseiller les moins débutants et nous faire plaisir aussi dans notre pratique de l’escalade.

Nous avons, les autres jours, mis un accent fort sur la récupération d’une personne potentiellement coincée par le stress en haut du mur. Donc technique de remontée sur corde statique ou dynamique à côté de la personne bloquée, communication primordiale, sécurisation et redescente en confiance avec la personne.

Je peux vous dire que  la remontée sur corde ça fait les bras ! 😉

Puis est venue la fin du stage, non sans un pincement au cœur pour tout le monde, en tous cas pour moi.

Ce stage m’a vraiment beaucoup appris, et surtout donné envie de continuer à apprendre pour encadrer les sorties extérieures en toute sécurité et aider l’association à transmette ce plaisir et cette passion

A quand le SNE ? 😉

Encore merci à Vincent et Manon pour tous ces enseignements et leur bonne humeur.

Cathy pour les 3M.